Edito

Saison 2020-2021

A travers les jeux sur le dynamisme des formes, le déploiement de l’énergie ou encore le foisonnement des stimulations sensorielles, le mouvement représente pour les créateurs un terrain sans-cesse en évolution. Que ce soient par la peinture, le design, la danse ou la musique, le mouvement peut prendre des contours et des combinaisons inouïes. Ce sont ces combinaisons qui ont servi de pierre d’échauffement à l’imaginaire de sept compositeurs invités par l’ensemble Regards pour le projet InterLight. C’est cette limite délicate et pleine de nuances que les musiciens de l’ensemble Regards ont investi en proposant un parcours en cinq volets :« Death of light », « Harawi », « Valentine », « Soufflez-frappez », « Cirrus Light ». Avec autant de significations et de possibilités, le souffle musical se métamorphosera grâce à leur invention en des formes vibrantes, allant d’une palpitation primaire ou violente avec l’uppercut, jusqu’à une plongée vers le fantastique.